SCULPTURE

Georges-Lucien GUYOT

« Dogue couché »

Epreuve en bronze
Patine brun clair fortement nuancé
Signée  » G L Guyot » à l’arrière
Fonte ancienne vers 1920
Socle en marbre

Dimensions:
Hauteur: 14 cm
Longueur : 55 cm

Georges-Lucien GUYOT (1885-1973)

Né à Paris en 1885, Georges-Lucien GUYOT, à la personnalité aussi forte et attachante que son œuvre, est l’un des plus grands artistes animaliers du XXe siècle. Il consacre toute sa carrière à la sculpture animalière. Toute sa vie, il étudie et observe patiemment les bêtes, fixant leurs attitudes familières dans ses sculptures, mais aussi dans ses peintures et ses médailles.

Parcourant inlassablement les allées du Jardin des Plantes et du Muséum, il n’a de cesse de parfaire ses connaissances anatomiques et posturales des animaux.

Après la Première Guerre Mondiale, il installe son atelier au Bateau-Lavoir, « Temple » de l’art du début du XXe siècle, qu’il ne quittera qu’en 1970, après l’incendie qui le détruisit

Georges Guyot commence a exposé au Salon des Artistes Français dans les années 1900. Après la première Guerre mondiale, il expose au Salon des Indépendants à partir de 1920 et devient sociétaire au Salon d’Automne en 1925.

Il présente également ses œuvres au Salon des Tuileries et à celui des animaliers.

En 1931, il rejoint le Groupe des Douze, créé par François Pompon et Jane Poupelet, rassemblant des sculpteurs comme Marcel Lémar, Paul Jouve, André Margat, Jean-Claude de Saint Marceaux, Georges Hilbert ou même l’artiste peintre Adrienne Jouclard. Le groupe expose du 8 avril au 8 mai 1932, dans les salons de l’hôtel Ruhlmann et une seconde fois, du 1er au 31 mars 1933, toujours chez Ruhlmann.
Mais le décès de Jane Poupelet en 1932 et celui de François Pompon en 1933 mettent fin à l’association.

Parmi ses œuvres, on connaît particulièrement son « Grand Ours » du Jardin des Plantes, ses « Deux Gorilles  assis » du Palais de la Découverte e son groupe en bronze « Cheval et Chiens » qui orne le grand bassin du Palais de Chaillot à Paris.