TABLEAUX AFRICANISME-ORIENTALISME

Raymond TELLIER

« Marché de Forlamy » –  Tchad

Huile sur panneau
Vers 1940
Signée et située au dos
Dimensions : 37,5 x 46 cm

Raymond TELLIER (1897-1985)

Né en 1897 à Paris et mort en 1985.

Peintre de scènes animées et figures typiques, portraits, paysages industriels, miniaturiste et enlumineur. Orientaliste.
Elève à l’Ecole des Beaux Arts de Douai, puis de Lille ;
Il fut l’élève de Fernand Cormon, Emile Renard et de P. Laurens.
Il expose au Salon des Artistes Français à partir de 1920.
Médaille d’argent en 1921
Prix Théodore Rally la même année.
Prix Bernheim de Villiers en 1928.
Expose également à Douai et à Lille.
De 1926 à 1930, il obtient plusieurs fois le prix Roux de l’institut, pour l’enluminure, la miniature et la peinture.

Il exécute alors les vastes décorations de la B.N.C.I. d’Amiens, qui lui valent la médaille d’or au Salon de 1931 et le grand Prix de la ville de Paris, pour voyager un an en Afrique du Nord, d’où il rapportera d’importants travaux.
Il remporte le prix d’Afrique Occidentale Française en 1933 et retourne en Afrique aussitôt.

Il expose ses tableaux africanistes à la Société Coloniale des Artistes Français en 1936 et, une fresque du Soudan, exécutée pour l'Exposition Internationale de Paris en 1937 lui vaut une médaille d’or.
Une autre bourse, accordée en 1938, lui permet de voyager en Afrique Equatoriale et, grâce à un nouveau prix, à Madagascar en 1959.
Pendant les années 1950 et 1960, il expose à la Société des Beaux-Arts de la France d’Outre-Mer.
Prix Gustave Courtois, il fut neuf fois lauréat de l’Institut de France.

Portraitiste recherché, c’est surtout à travers ses scènes typiques animées qu’il montre ses qualités narratives pleines de charme et d’humour.