Paul BELMONDO (1898-1982)

Ses oeuvres:

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Paul BELMONDO (1898-1982)

Sculpteur et médailleur français

Né le 8 août 1898 à Maustapha, en banlieu d’Alger en Algérie
Mort le 1er janvier 1982

Paul Belmondo est né en Algérie française dans une famille modeste d’origine italienne.
Son père, Paolo Belmondo, forgeron, était origine du Piémont et sa mère Rosa de Sicile.

Il passe sa jeunesse à Alger où il fait ses études primaires à l’école Dordo.
Passionné de dessin, il commence à sculpter en 1911, avant de suivre des études d’architecture à l’École des Beaux-Arts d’Alger où il est l’élève de Georges Béguet.
Ses études sont interrompues en 1914 par la Première Guerre mondiale.

Grace à une bourse, il poursuit ses études à l’École des Beaux-Arts de Paris où il suit notamment les cours de Jean Boucher.
Il s’investit dans la vie de l’École et est nommé Grand Massier des Sculpteurs.
Il se lie d’amitié avec Charles Despiau.
Il obtient le prix Blumenthal en 1926.
Il se marie à Paris en 1931 avec Sarah Rainaud-Richard

Il reçoit beaucoup de commandes de l’État, notamment pour le palais de Chaillot avec Léon-Ernest Drivier et Marcel Gimond.
Il obtient le grand prix artistique de l’Algérie en 1932 puis le grand prix de la ville de Paris en 1936.

Lorsqu’éclata la Seconde Guerre mondiale, il fut rappelé au service et fut mobilisé de septembre 1939 à juillet 1940. Durant cette période, il fut nommé caporal.

Il devient professeur à l’École nationale supérieur de beaux-arts de Paris en 1956 et membre de l’Institut de France en 1960.
Commandeur de la Légion d’Honneur, de l’Ordre des Arts et des Lettres, et officier de l’ordre de Léopold de Belgique.

Paul Belmondo