ANIMALIER

Lucien GIBERT
« Bison »

Epreuve en bronze à patine Brun à fond vert nuancé
Fonte ancienne de Marius Hohwiller (marque de fondeur sur la plinthe)
Signée sur la terrasse
Vers 1935/40

Hauteur: 40,5 cm
Longueur: 70 cm`
Largeur : 20 cm

Lucien GIBERT (1904-1988)

Lucien Gibert, né à Saint Etienne,  commence sa formation artistique dans l’atelier de son père ébéniste.
Il s’inscrit aux Beaux-Arts de sa ville natale puis en 1921, à ceux de Paris où il est l’élève de Jean Boucher. Il n'y resta que peu de temps, préférant travailler en indépendant, guidé par Charles Despiau.
Très influencé par Maillol, il pratique d’abord la taille directe sur bois et sur pierre.
Il expose à partir de 1923 au Salon des Artistes Français et au Salon des Indépendants.

En 1934, il présente un cadre comprenant six médailles figurants des portraits ce qui vaut une médaille de bronze et une bourse de voyage décernée par le Conseil Supérieur des Beaux-Arts, et au cours de l'année 1935, il voyage en Afrique du Nord.

Il reçoit la médaille d’or en 1937 lors de l’Exposition Internationale de Paris.

En 1941, il expose au Salon des Artistes Français une sculpture en plâtre : "Danseuse algérienne" et reçoit le Prix Vital-Cornu. Ce même modèle en bronze est exposé en 1943 au Salon des Indépendants et à celui de la Société coloniale des Artistes Français (1ère participation)

Lauréat et boursier de l'Afrique Équatoriale Française en 1947, il voyagera d'abord en Algérie, puis en Afrique noire et rapporta croquis et photographies qui lui inspirèrent des sculptures enrichissant encore son œuvre déjà considérable.

Il obtint en 1954 le prix de l'Algérie. Il avait d'ailleurs déjà exposé au Salon de la Société des Artistes Français des sujets d'inspiration orientaliste.
Chevalier de la Légion d’Honneur en 1950