SCULPTURE – 20TH

Gilbert PRIVAT

« Roses »

Sculpture en Palissandre massif
Version avec drapé
Modèle créé en 1926 – Exposé au Salon des Artistes Décorateurs à Paris en 1928
Modèle exposé à la Galerie DIM en 1929
Porte la Signature « M.G. Privat » et le cachet « Edition SAS sur la tranche de la terrasse
Edition ancienne d’époque
Hauteur: 75 cm

Gilbert PRIVAT (1892-1969)

Sculpteur et aquarelliste, Gilbert Privat doit sa fibre artistique à son père, sculpteur sur bois, qui le forme dans son atelier.
Il s’inscrit ensuite à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse, puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, où il est élève de Jules Coutan.

Il est mobilisé lors de la Première Guerre Mondiale.
A son retour il commence à exposer dans les salons parisiens, notamment en 1920 au Salon des Artistes Français.

Il se fait rapidement remarquer par sons style imprégné d'Art Déco et se voit récompensé lors de de manifestations comme l'Exposition des Arts Décoratifs de 1925.
Il expose également au Salon d’Automne et au Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau.
Il est membre du Jury des Artistes Décorateurs.
Il se fait un nom auprès des artistes de son temps, notamment par le biais de nombreuses expositions personnelles comme à Paris à partir de 1932, à Londres de 1941 à 1943, à Toulouse en 1942 et dans d’autres villes du Sud de la France.

Il est décoré de nombreuses fois : prix de Rome avec mention en 1921, médaille d’argent du prix de Rome en 1925, médaille d’or en 1926 au Salon des Artistes Français, médaille d’or de la Société des Arts des Sciences et des Lettres, médaille d’argent de la la Ville de Paris.

Parallèlement, il crée des oeuvres destinées à l'édition, en bois pour l'ensemblier-décorateur D.I.M. ou en biscuit pour la Manufacture de Sèvres.
Il est nommé chevalier de la Légion d’Honneur en 1948.
Il est à l’origine de nombreuses réalisations de travaux monumentaux comme des monuments aux morts, des monuments à la Résistance, des fontaines décoratives, etc.

Très éclectique, il travaille le plâtre, le staff, la terre, le bronze, aborde la pierre et le marbre en taille directe et s'attaque à l'ardoise. Il est également l'auteur de nombreux dessins, aquarelles, lavis et peintures.

Quelques mois avant de s’éteindre, le 3 août 1969 d’un cancer des os, il travaillait encore dans son atelier.

NEWSLETTER

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter