TABLEAUX AFRICANISME-ORIENTALISME

Pierre MAUZE

« Homme Somba »

Fusain sur papier

Signé en bas à gauche

Situé : Naiting, Dahomey

Dédicacé : « Aux Meyer, en témoignage d’amitiés, Meauzé »
Dimensions: 80 x 58  cm

Biblio: Quand les Hommes Somba chassaient dans la brousse, ils portaient un étui pelvien formé de calebasses, protection moins contre les épines que contre les influences magiques.

Pierre MAUZE (1913-1978)

Né à Angers en 1913, Pierre Mauzé fut l’élève de Charles Despiau aux Beaux-Arts de Paris avant de devenir l’assistant d’Aristide Maillol.

Lauréat d’une bourse d’Etat, il partit travailler en Afrique de L’Ouest dès 1938, où il découvrit l’Art Africain et particulièrement celui de la Côte d’Ivoire, qui le passionnera et l’inspirera tout au long de sa vie.

Il fut notamment conservateur du Musée de l’Institut de l’Afrique Noire d’Abidjan, aujourd’hui nommé Musée des Civilisations de la Côte d’Ivoire, où il s’attela à enrichir ses collections de pièces locales.

Nommé par André Malraux au Musée des Arts Africains et Océaniens de Paris, il dirigea la section Afrique jusqu’en 1977 et fut l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’Art Africain.

Reconnu come peintre et sculpteur par ses contemporains, il collabora avec Anna Quinquaud (1890-19984) pour réaliser en 1951 et 1952, le porche d’entrée de la Maison de France d’Outre Mer, pour lequel il sculpta le décor des piliers en bas-relief.

Le Musée des Années 30 de Boulogne Billancourt possède dans ses collections un bronze repréentant un buste de jeune femme Guéré réalisé vers 1940.

Une tête de jeune négresse fut exposée en 2006 à l’occasion de l’exposition « D’un regard à l’autre » au Musée du Quai branly, qui mettait en parallèle les arts provenant d’Afrique et d’Océanie mêlés aux œuvres des artistes européens qui ont cherché à les décrire.

NEWSLETTER

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter