TABLEAUX ANIMALIER

Jacques LEHMAN dit NAM

 

« Lionne couchée »

Dessin au fusain relevé de gouache
Signé et daté 1911
« Zoo d’Anvers »
42 cm x 65 cm

Jacques LEHMAN dit NAM (1881-1974)

Peintre et sculpteur animalier.

Né le 11 septembre 1881 à Paris, d’une famille de musiciens, Jacques NAM (pseudonyme de Jacques LEHMANN), commence dès son jeune âge à crayonner sur ses cahiers et à dessiner le chat de ses parents.

En 1898, élève à l’école des Beaux Arts, il entre dans l’atelier de Louis-Léon GEROME. Pendant un an, il travaille dans cet atelier. Ce maître, l’encourage à dessiner les fauves et tous autres animaux. Il se rend au Jardin Zoologique d’Anvers d’où il rapporte des études de fauves, oiseaux de proie, de reptiles; de l’Institut Pasteur il peint les chimpanzés et les orangs-outangs.

En 1900, il a 19 ans. Pour gagner sa vie, il commence par des dessins humoristiques dans presque toutes les publications comme: Le Rire - Le Sourire – Le Bon Vivant - La Vie Parisienne- La Baïonnette. Dans Le Figaro - La Liberté - et à la demande de Franc Nohain dans L'Echo de Paris, il caricature la vie politique.
Et c'est encore chez Hachette - Flammarion - Delagrave que l'on découvre son talent d’illustrateur. Parmi les écrivains célèbres ont retient les « sept dialogue de Bêtes » écrit par Colette. Une longue amitié s’en suit. « Dingo » de Mirbeau, « Les civilisés » de Farrère, « Notre cœur » de Maupassant et bien d’autres livres d’auteurs sont illustrés par lui.

En même temps qu’il travaille pour les éditeurs il se consacre à la peinture, surtout des animaux et à l’étude de nouvelles techniques. Il se lance dans le laque, exécute des paravents, des panneaux décoratifs, et sur commande des décors d’intérieur. Tout naturellement, il se dirige vers la sculpture. Les chats sont ses modèles favoris et certains sont reproduits par la Manufacture de Sèvres, et Quimper.

Mobilisé en 1915 il demande à être affecter dans la Section « camouflage ». Il est démobilisé en 1919. Durant la guerre de 1914/18, il exécute toute une série de croquis et dessins, qui se trouvent actuellement au Musée des Deux Guerres aux Invalides à Paris.

1921, il obtient une bourse d’étude et part pour la Tunisie. Il rapporte de nombreuses aquarelles de Femmes Arabes ainsi qu'un carnet de voyage, racontant son aventure.

1935, il édite "chats" un album de cinq eaux fortes accompagnées d’un texte de COLETTE.
A Vichy, en 1940 il assiste aux séances historiques de la Chambre des Députés et du Sénat constitué en Assemblée Nationale et prend des notes. Un manuscrit, de ses moments historiques fait partie de la collection privée de sa nièce. De nombreux dessins, des caricatures des parlementaires sont, également, réunis au Musée des Deux Guerres.

1960, paraît aux Éditions Mondiales "EUX MES CHATS", un recueil, aujourd’hui épuisé, comportant 45 poèmes qu'il écrit sur les chats et qu'il illustre de 70 dessins.
Artiste complet, il compose de la musique ainsi qu’une série de chansons qui sont éditées chez RICORDI et ROUART-LEROLL.
Il réalise pour les enfants des albums, des émissions radiophoniques ainsi que des rondes enfantines.

1964 est la dernière année où il expose à Paris, mais en 1971, à l'âge de 90 ans, il participe à Londres avec Théophile Alexandre STEINLEN, à une exposition sur le thème du CHAT.

Au cours de sa vie, Jacques Nam a côtoie de nombreux artistes, hommes de lettres, personnalités politiques….Parmi ses amis on peut citer Jean COCTEAU, Paul LEAUTAUD, le Dr MERY, Jean CASSOU et bien d'autres. Jacques NAM est mort dans son atelier de la rue Nicolo, à Paris, le 22 février 1974, à l’âge de 93 ans.

NEWSLETTER

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter