TABLEAUX AFRICANISME-ORIENTALISME

Henri-Léopold LEVY

« Le Fauconnier »

Huile sur panneau
Vers 1880
Signée Henry-Léopold Levy (1840-1904)

Hauteur: 45 cm
Largeur: 37 cm

Henry-Léopold LEVY (1840-1904)

Fils d’un fabricant de broderies, Henri-Léopold Lévy entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris dans les Ateliers de François-Edouard Picot, d’Alexandre Cabanel et se lie d’amitié avec le peintre et écrivain Eugène Fromentin.

Il débute au Salon de 1865 avec « Hécube retrouve au bord de la mer le corps de son fils Polydore », pour lequel il reçoit sa première médaille, mais qui ne trouva pas preneur.

Ayant du mal à vendes son travail, Henri Lévy propose ses œuvres de nombreuses fois à l’Etat, ans succès.

Son talent sera reconnu sous la Troisième République ; il recevra même en 1872 la Légion d’Honneur.

Henri Lévy exécute par la suite de nombreuses compositions religieuses comme les peintures murales des scènes de la vie de Saint Denis, pour l’église Saint-Meri à Paris, ou encore le « Couronnement de Charlemagne » (1881), destiné au Panthéon de Paris.

Il est également sollicité pour la décoration d’hôtels particuliers tels que L’Hôtel Chevallier (Paris) dont la salle à manger était orné de dix panneaux illustrant les amours des Dieux et des sujets mythologiques (aujourd’hui au musée des Beaux-Arts de Nancy).

Mais Henry Lévy est aussi aujourd’hui connu pour des œuvres orientalistes grâce auxquelles il rencontrera un grand succès. Avec son ami le peintre Eugène Fromentin, il effectue un voyage jusqu’au Moyen-Orient, d’où il revient avec de nouveaux sujets et une palette éclaircie.

Il met alors en scène des intérieurs de mosquées, des montreurs de serpents (« Montreurs de serpents à Tunis » Salon de 1899) ou le Giaour, et utilise cette veine orientaliste dans la représentation de sujets bibliques et historiques tel que « Samson et Dalila » (Salon de 1899)

Régulièrement présentés aux Salons, ses tableaux plaisent par leur réalisme et leurs couleurs somptueuses.

NEWSLETTER

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter