SCULPTURE

Georges GARDET

« Ours mendiant »

« Ours assis » ou « Ours mendiant »
Très belle épreuve en bronze à patine brun très nuancé
Fonte de Siot-Decauville (cachet serti)
Numérotée et Signée sur la plinthe à l’arrière

Hauteur: 29,7 cm

 

Georges GARDET (1863-1939)

Fils de sculpteur et frère du sculpteur Joseph-Antoine Gardet (1861-1891), Georges Gardet entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Pris où il devient l’élève d’Aimé Millet et d’Emmanuel Frémiet.

Il se révèle rapidement doué d’une grande habilité dans la réalisation de sujets animaliers qui resteront ses thèmes de prédilection.

Georges Gardet participe au salon de Paris dès l’âge de vingt ans et remporte son premier prix en 1891 avec « Drame au désert ». Il reçoit de nombreuses commandes de clients fortunés pour des « portraits » de leurs animaux familiers ou pour décorer leur jardin ou leur demeure. Il réalise des plâtres souvent traduits en bronze ainsi que des marbres. Certaines de ses œuvres feront l’objet de répliques en biscuit de Sèvres.

Georges Gardet devient officier de la Légion d’Honneur en 1900. Membre de l’Académie des Beaux-Arts et de la Société des Artistes Français, il est considéré comme l’un des plus grands artistes de l’école françaises des sculpteurs animaliers.

Il a eu pour élève Jane le Soudier et Louis-Albert Carvin.