TABLEAUX AFRICANISME-ORIENTALISME

Auguste MAMBOUR

« Nu Africain »

Fusain sur Papier

Circa: 1925/1935

Signé à gauche
Dimensions : 72 x 54 cm

Auguste MAMBOUR (1896-1968)

Formé à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, Auguste Mambour, second prix de Rome belge, fit modifier sa destination de la ville éternelle vers le Congo Belge.

Il y séjourne de 1923 à 1926.

Cette rencontre est déterminante pour l’ensemble de son œuvre. En effet, le goût de Mambour pour la construction forte et le traitement sculptural du corps humain – l’artiste avait été tenté par l’expérience cubiste – trouve écho dans les « Sculptures vivantes » qu’il contemple en Afrique.

Il avouera : « Les femmes sont si belles qu’il aurait suffit d’en marbrer le corps pour en faire de pures vénus grecques ».

Nommé professeur à l’Académie de Liège en 1931, Mambour illustre les Récits du Congo de Joseph Conrad en 1934.Les Musées d’Amsterdam, Grenoble , Liège et de Tervuren conservent ses œuvres.